LES PARTENAIRES

   

Présentation : Educ’Art – "lorsque l’éducation est un art" – est une association sans but lucratif (ASBL) créée en 2008, à l’initiative de Tatiana De Barelli et d'une  équipe de professeurs, de chercheurs et d'artistes. Les membres d’Educ’Art participent à son développement et sont actuellement au nombre de 31 personnes, actives en fonction des différents projets de formation et d'animation et du travail thérapeutique.

Objectif(s) : construire des réponses pédagogiques novatrices et ludiques aux besoins des élèves en difficulté d’apprentissage, pour une éducation de bientraitance et créative. Les outils proposés s’appuient sur un travail permanent avec des professionnels des champs artistique, pédagogique, psychologique, et neuro-scientifique. Encourageant une vision globale de l’élève apprenant, la démarche est résolument multidisciplinaire. L’association compte aujourd’hui une expertise de plus de dix ans quant à la concrétisation sur le terrain de ce travail de complémentarité entre pédagogues, scientifiques, logopèdes, thérapeutes et artistes.

 

Publics visés : monde de l'éducation formelle (enseignement tous niveaux) et informelle (parents, habitants des quartiers), de la remédiation, de la culture. 

 

Activités : formation d’enseignants, animations de classes, organisation d’évènements nationaux et internationaux en partenariat avec des structures institutionnelles (Journée Internationale sur l’écriture de l’enfant, Journées Éducation, Matinée Langage, etc.) ; conceptualisation et diffusion de documents pédagogiques à destination des enseignants et publication sur divers supports (papier, numérique, via le site web).

 

Rôle dans le projet Erasmus+ : organisme coordinateur, bénéficiaire de la subvention.

Objectif(s) : Face au constat du manque d’activités artistiques à l’école, de l’insuffisance de la formation des enseignants en la matière, et du côté élitiste de la formation et la pratique musicale, l’objectif de l’école est de redonner aux activités culturelles et artistiques – et plus particulièrement musicales – toute leur place à l’école, et de rendre les arts et la culture accessibles à tous et à chacun des élèves de l’école des plus petites classes maternelles aux grandes classes primaires, pour une éducation ouverte sur le monde et respectueuse des spécificités de chacun.

 

Publics visés : élèves, parents, enseignants et professionnels.

 

Activités artistiques : production de carnets de chants propres à chaque section, enregistrement de chants d’enfants et leur mise en ligne sur le site web de l’école, formations, rencontres, spectacles divers, achat d’instruments, partenariats avec des acteurs culturels (Service éducatif de La Monnaie, Jeunesses musicales ou asbl ReMuA) sur des projets spécifiques (Chœur à l’école, Orchestre à l’école, etc.).

 

Rôle dans le projet Erasmus+ : organisme partenaire.

Présentation : L’école communale du Centre est un petit établissement scolaire situé dans le centre de la commune d’Uccle, un quartier de Bruxelles à forte densité de population, à forte circulation routière et à forte concentration d’établissements scolaires. Cette école compte 4 classes maternelles et 6 classes primaires, pour un total de 220 enfants environ. L’école accueille une population très diversifiée, tant sur le plan social, que culturel. Depuis le 1er septembre 2015, l’École communale d’Uccle est devenue une école « à rayonnement musical »

Présentation : l'école Saint-Michel est une école fondamentale catholique comportant 5 classes de maternelle et 10 classes de primaire. Elle est située à proximité de la ville de Tournai mais a gardé un caractère familial, placée dans un cadre aéré et agréable. L'école accueille 313 élèves qui viennent d'un quartier mixte, composé de cités et de maisons individuelles.  Elle souhaite le développement de chacun des élèves qui lui sont confiés dans le respect des autres et de l'environnement. Une grande place est accordée au respect, à la politesse et à la discipline. 

Objectifs(s) : Compte tenu de la nécessaire gestion d'enfants diagnostiqués (ou non) "dyslexique", "dyspraxiques", ou avec des "troubles de l'attention", l’objectif de l’école a toujours été de s’ouvrir sur l'apport de techniques de bien-être pour les élèves (yoga, brain-gym) et, notamment, de s’investir davantage dans les pratiques artistiques, surtout en lien avec une meilleure connaissance des difficultés d'apprentissage, notamment l’écriture.

 

Activités artistiques déjà mises en place à l’école : apprentissage de l'accordéon en 3ème primaire, cours de langues en musique, à partir de la maternelle, en partenariat avec le Centre Culturel de Tournai pour un projet de spectacle organisés par élèves et enseignants.

 

Publics visés : élèves diagnostiqués ou non dyslexiques, parents, enseignants et professionnels.

 

Rôle dans le projet Erasmus+ : organisme partenaire.

Objectif(s) : faire bénéficier au plus grand nombre d’enfants d’activités artistiques, notamment issues des traditions folkloriques locales, pour contribuer à la formation du caractère, à l’expression de la personnalité, ainsi qu’à la formation des structures de la pensée abstraite, et permettre également de remédier aux échecs scolaires, avec l’apport de techniques permettant de palier aux carences dans l’éducation du corps, du geste, de l’oreille et de la voix.

 

Activités artistiques déjà mises en place : collaboration ponctuelle avec l’Académie de musique à Malmedy ; apprentissage de chants en wallon pour les enfants de 6 à 7 ans ; apprentissages en musique et éducation artistique, pratique du djembé, visites d’expositions d’artistes, théâtre, pratique des mouvements corporels pour aider les enfants à mieux se préparer au travail (braingym).

 

Publics visés : élèves, parents, enseignants.

 

Rôle dans le projet Erasmus+ : organisme partenaire.

Présentation : L’école communale de Chôdes est un petit établissement scolaire situé dans un village à proximité du centre-ville de Malmedy, village en pleine expansion en zone rurale. Cette école compte 2 classes maternelles et 3 classes primaires et accueille 90 enfants.

Présentation : Créée en 2011, l'Association MéloDys œuvre pour la diffusion de cours de musique adaptés aux enfants présentant des troubles de type "dys".

Objectifs de l'association : (i) aider les enfants dyslexiques dans leur apprentissage scolaire par la  musique et la pratique d’un instrument ; (ii) faciliter l’accès à l’apprentissage musical pour les enfants dyslexiques ; (iii) diffuser toute méthode pédagogique spécialisée dans les troubles du langage ; (iv) former des professeurs de musique à une pédagogie adaptée répondant aux difficultés des « dys » ; (v) organiser des formations sur le sujet à tous les publics intéressés dont les enseignants des secteurs public et privé.

 

Activités : Cours de musique adaptés d’éducation musicale et de piano adaptés pour les enfants dyslexiques, par groupes de 3-4 enfants, avec un professeur intervenant au domicile d’un parent “pilote”  (secteur  entre  Cannes  et Nice) ; Stages “Cerveau, Musique et Dyslexie” (5 jours) centrés sur la pratique musicale pour enfants  dyslexiques  de  8  à  12  ans, durant les vacances scolaires (contenu : éducation  musicale et piano  adapté,  orthophonie  et  informatique  axées  sur  la  musique, danse) ; Journées de formation.

 

Publics visés : enfants dyslexiques, enseignants et professeurs de musique.

 

Rôle dans le projet Erasmus+ : organisme partenaire.

Objectif(s) : favoriser le travail en réseau des professionnels œuvrant autour du domaine des troubles d'apprentissage. En outre, l'association a vocation à gérer toute structure consacrée à ces troubles et à réaliser toutes les actions de formation et d'édition afférentes à ces troubles.

 

Activités : Actuellement, l'association gère deux structures à financement public : un réseau  de santé, financé par l'Agence Régionale de la Santé de la région Provence Alpes Côte d'Azur, et un SESSAD spécialisé, structure médico-sociale de 10 places, composée de personnels de santé médicaux et paramédicaux œuvrant dans l'accompagnement et la rééducation des enfants signalés comme en grande difficulté d'apprentissage.

En outre, actuellement, Résodys pilote, avec son partenaire Mélodys, un projet de concept de classe expérimentale destinée aux enfants souffrant de formes modérément sévères de troubles d'apprentissage, incluant l'intervention concertée et pluripartenariale de divers professionnels médicaux paramédicaux et éducatifs autour d'un projet individuel pédagogique et rééducatif, incluant notamment l'apprentissage musical à la fois à fins d'apprentissage, d'épanouissement personnel et aussi comme outil de remédiation.

 

Publics visés : enfants dyslexiques et signalés comme en grande difficulté d’apprentissage, enseignants.

 

Rôle dans le projet Erasmus+ : organisme partenaire.

Présentation : Structure associative, administrée par un conseil d'administration pluripartenarial comportant des professionnels de santé, des professionnels de l'éducation, des représentants des organismes financeurs et des représentants des usagers. L'association a acquis, en 12 ans d'existence, une expertise unique dans tous les domaines de l'accompagnement, de la rééducation et de l'enseignement aux enfants souffrant de troubles d'apprentissage, incluant : dyslexie, dysphasie, dyscalculie, dyspraxie, dysgraphie, trouble déficitaire d'attention et troubles de la mémoire chez l'enfant. Tous les membres de l'association (environ 500 personnes), sont donc, chacun dans son domaine professionnel de compétence, des spécialistes des troubles d'apprentissage et suivent entre autre des formations continues organisées par la structure au niveau régional.

Présentation : Le Colegio Mirasur est un centre scolaire créé en 2001 à Madrid, à l'initiative d'un groupe de jeunes enseignants qui souhaitaient créer une école différente, mettant en avant une pédagogie adaptée à chaque enfant. L'école est constituée sous forme de coopérative et met un point d'honneur à suivre les nouvelles recherches en matière d'éducation. Bilingue espagnol/anglais, elle développe depuis son origine des projets ponctuels avec d'autres pays, dans une perspective européenne. L'école accueille les enfants de 0 à 18 ans et compte sur un service d'aide à l'orientation/remédiation particulièrement actif.

Objectif(s) : Au sein de la zone Sud de Madrid, ce collège se veut également "centre de référence". De nombreux évènements y sont organisés afin d'inviter les parents et les enseignants d'autres écoles  à une dynamique d'échanges et de collaboration.

 

Activités artistiques : Depuis l'origine, les pratiques artistiques ont une place importante à l'école, en particulier la musique. Deux salles de musique adaptées sont installées et tous les enfants de tous les niveaux  y suivent les cours. L'expertise de l'école se situe à niveau pédagogique et artistique.

 

Publics visés : élèves, parents, enseignants.

 

Rôle dans le projet Erasmus+ : organisme partenaire.

Objectif(s) : L'UGR est un établissement d'enseignement supérieur public qui promeut non seulement la qualité et l'excellence dans l'éducation, l'apprentissage et la recherche, mais également des activités visant le transfert des connaissances scientifiques, techniques et artistiques dans une perspective sociale, pour l'amélioration de la société et un environnement durable. En raison de sa longue tradition, de sa  situation géographique et des normes de qualité élevées dans l'enseignement et la recherche, l'UGR considère l'internationalisation comme un de ses objectifs stratégiques.

 

Activités : Les activités principales de l'UGR sont liées à l'enseignement supérieur, l'apprentissage et la recherche dans un sens très large. Au sein de l’UGR, il existe un Groupe de recherche HUM-934, RIMME (Recherche et innovation dans la musique et l'éducation musicale), l'un des très rares groupes espagnols de recherche spécifique dans l'éducation musicale, dirigé par le Prof. Dr. Rodríguez-Quiles. Les thématiques de recherches sont : la comparaison des différentes politiques en matière d'éducation musicale, ainsi que le développement d’une nouvelle ligne de recherche en éducation musicale performante. Le Prof. Dr. Rodríguez-Quiles supervise notamment plusieurs travaux comme une recherche sur l'éducation musicale en vue de promouvoir les attitudes pro-sociales dans les milieux défavorisés et pour les élèves ayant des difficultés d'apprentissage ; et sur les politiques européennes dans les domaines de la formation des enseignants de musique.

 

Publics visés : étudiants chercheurs, public spécialisé.

 

Rôle dans le projet Erasmus+ : organisme partenaire.

Présentation : L’Université de Granada est une institution universitaire classique fondée en 1531. Avec environ 60.000 étudiants, 3.600 enseignants et 1.900 personnes administratives, l'UGR propose une large gamme de cours au niveau universitaire et postuniversitaire. Chaque année, plus de 4.800 diplômés internationaux et étudiants de troisième cycle choisissent l'UGR pour suivre les programmes d'études en residentiel ou via l’e.learning.  L’UGR est impliquée dans environ 800 accords d'échanges bilatéraux. L’UGR est la première université européenne en nombre d'étudiants Erasmus et a reçu en 2007, le Prix Erasmus Gold Star Award en reconnaissance de sa contribution au programme.